10 conseils pour votre prochain achat de chaussures
Annotation du cookie

SVP. cliquer ici si vous ne les acceptez pas.

Les détails importants lorsqu’on achète des chaussures

10 conseils pratiques pour votre prochain achat de chaussures

Les 10 conseils suivants constituent un guide pratique pour vous aider à faire le bon choix lors de votre prochain achat de chaussures. En plus de la bonne pointure et de la bonne largeur de la chaussure, un chaussant optimal, une finition soignée et des matériaux de haute qualité pour le dessus, la doublure et la semelle extérieure sont des critères importants de qualité et de choix. Notre but est que vous vous sentiez bien dans vos chaussures, toute la journée.

1. Nous commençons par le conseil le plus important :

Les chaussures doivent s’adapter au pied, et non l’inverse. Par conséquent, une nouvelle chaussure doit avoir la bonne longueur et la bonne largeur. Avant tout, les doigts de pied ont besoin de suffisamment de place (ils peuvent bouger jusqu’à 0,5 cm pendant le mouvement de déroulement du pied). Cela ne s’applique pas au talon qui doit être bien maintenu. Le maintien du talon est l’un des aspects les plus importants d’une chaussure parfaitement ajustée.

 

2. Nombreux sont ceux qui achètent des chaussures mal adaptées :

D’après des études de l’Institut allemand de la chaussure (rattaché à l’Association des fabricants allemands de chaussures dont nous sommes également membre), quasiment 80 % des Allemands achètent des chaussures qui ne leur vont pas. Ce nombre est incroyablement élevé. Les femmes ont tendance à acheter des chaussures trop petites, tandis que les hommes achètent souvent des chaussures trop grandes. Cela ne devrait absolument pas être le cas.

 

3. Soyez exigeants :

Dans la mesure du possible, les chaussures doivent être en cuir souple et laisser suffisamment de place à vos pieds, et ce dans les trois dimensions : en hauteur, en largeur et en longueur. Si la chaussure vous fait mal au pied, elle n’est pas faite pour vous. Ne vous laissez pas convaincre par les arguments « la chaussure va se faire au pied » ou « le cuir va se détendre ». Si une chaussure n’est pas parfaitement adaptée lors du premier essayage, il ne faut pas l’acheter. Vous devez bien cela à vos pieds.

 

4. Lorsque vous achetez des chaussures, prenez votre temps :

Vérifiez l’intérieur de la chaussure pour voir si certaines coutures, bosses ou parties dures pourraient être gênantes. Pour des raisons de coûts, de nombreux fabricants ne doublent pas les chaussures dans toute la longueur, la doublure s’arrête là où ne la voit plus. Des coutures, bourrelets ou bordures peuvent ainsi apparaître à cet endroit. Chez Sioux, nous doublons toutes nos chaussures dans toute la longueur et nous utilisons autant que possible de grandes pièces de cuir. Nous évitons ainsi les coutures et bordures inutiles qui peuvent nuire au confort. De plus, les grandes pièces de cuir sont plus chères. C’est pourquoi nous ne proposons pas de chaussures à bas prix mais uniquement des chaussures qui offrent le meilleur rapport qualité-prix.

 

5. Une semelle flexible est indispensable :

Lorsque vous avez trouvé la bonne longueur et la bonne largeur, veillez à ce que la chaussure soit en cuir souple et qu’elle ait une semelle flexible. Flexible signifie qu’on peut plier. Par ailleurs, de nombreuses personnes confondent flexibilité de la semelle et souplesse du rembourrage intérieur. Nous vous recommandons donc de faire le test du « pliage » de la chaussure. Si vous arrivez à plier la chaussure (c’est-à-dire à rapprocher le talon et le bout de la chaussure) et si la semelle prend la forme d’un V, alors la chaussure est très souple.

6. Choisissez des chaussures aussi plates que possible :

Une recommandation que nous avons déjà faite est d’acheter des chaussures qui sont aussi plates que possible pour des raisons anatomiques et orthopédiques. Le mouvement de déroulement du pied peut uniquement s’effectuer de façon naturelle dans des chaussures plates qui permettent au poids d’être correctement distribué au niveau de la voûte plantaire et du métatarse. Nous ne voulons toutefois pas être des trouble-fête : si vous voulez porter des chaussures à talons, portez-les avec modération après avoir fortifié les muscles du pied par de la gymnastique et des mouvements pour qu’ils puissent supporter la torture des talons hauts. Il est important de trouver un équilibre entre ce type de chaussures et des chaussures confortables pour tous les jours.

 

7. Essayez les deux chaussures :

Les deux pieds d’une personne n’ont jamais exactement la même longueur et la même largeur. Les droitiers ont souvent un pied droit dominant, c’est-à-dire plus grand que l’autre, et inversement chez les gauchers. Il faut donc toujours essayer les deux chaussures et pas seulement une. En outre, les pieds s’allongent et s’élargissent avec l’âge. Par conséquent, la pointure peut changer au fil des années, alors n’ayez pas de réserve si vos nouvelles chaussures sont plus grandes ou plus larges que les précédentes, l’important est que le chaussant soit parfait. Par ailleurs, les chaussures de différents fabricants ont généralement des pointures qui ne correspondent pas les unes aux autres. L’essentiel est votre confort.

 

8. Le moment de la journée est important :

Les pieds changent au cours de la journée, ils ont notamment tendance à gonfler durant les journées chaudes d’été. Il est donc idéal d’acheter des chaussures le soir ou après avoir marché un peu afin que les pieds soient à leur « température normale de fonctionnement » avant l’essayage des chaussures, c’est-à-dire afin qu’ils soient légèrement gonflés.

 

9. Faites attention à la doublure en cuir :

Il ne faut pas négliger le matériau utilisé pour la chaussure, c’est-à-dire un matériau synthétique ou du cuir véritable. Le corps humain perd environ 0,1 cl d’eau (un petit verre à liqueur) par les pieds par jour. Il est donc crucial que la chaussure soit respirante et puisse absorber l’humidité. Le cuir est un produit naturel aux propriétés uniques. Aucun autre matériau n’est aussi flexible et ne peut aussi bien absorber et libérer l’humidité. C’est pourquoi chez Sioux, nous fabriquons toutes nos chaussures - sans exception - avec une doublure dans toute la longueur en cuir véritable (90 % de la chaussure) ou en microfibre respirante (par exemple pour certaines pièces du modèle Grashopper en toile). Ce type de doublure garantit un climat sain à l’intérieur de la chaussure et permet d’éviter la transpiration.

 

10. Assurez-vous de pouvoir faire confiance au fabricant :

La finition de la chaussure est certes essentielle, mais les matériaux utilisés par le fabricant et les conditions de production des matières premières sont également très importantes, notamment pour le tannage du cuir et la confection de la chaussure. Les consommateurs font de plus en plus attention à l’origine et à la durabilité du cuir qu’ils achètent. Et à juste titre. D’un autre côté, il est de plus en plus difficile pour les consommateurs d’évaluer la qualité d’un cuir. Les similicuirs sont aujourd’hui si bien faits que seuls des spécialistes peuvent les différencier des cuirs véritables. Grâce à leur renommée, les fabricants de marques allemandes tels que Sioux sont le garant d’une excellente qualité et du respect de toutes les normes sociales et environnementales en vigueur. Cela fait plus de 60 ans que nous fabriquons des chaussures, et uniquement des chaussures. Chacune de nos chaussures renferme un précieux savoir-faire, une touche de passion et un grand artisanat.

step