Pourquoi les talons hauts nuisent particulièrement aux pieds
Annotation du cookie

SVP. cliquer ici si vous ne les acceptez pas.

Pourquoi les talons hauts nuisent particulièrement aux pieds

C’est regrettable, mais c’est un fait. Aussi beaux qu’on puisse les trouver, les talons hauts (escarpins, talons aiguilles, semelles compensées, etc.) sont très nuisibles pour les pieds d’un point de vue orthopédique. Il y a deux raisons à cela : l’énorme pression exercée sur le pied et le raccourcissement des muscles et des tendons arrière.

 

Une pression trop importante sur l’avant-pied

Le mouvement de déroulement du pied est en soi assez complexe. Tout est parfaitement coordonné. Pieds nus, en position debout, environ 1/3 du poids repose sur le talon, environ 40 % sur la plante du pied et le reste est réparti au niveau du cou-de-pied (15 %) et des 5 orteils (environ 13 %). En marchant, ce poids est guidé de façon dynamique à travers le pied grâce au mouvement de déroulement du pied. Cependant, plus le talon est haut (les experts en chaussures parlent de cambrure de la chaussure), plus le poids passe de l’arrière à l’avant du pied. Plus le talon est haut, plus le poids exercé sur le métatarse est important. Avec des talons de plus de 10 cm de haut, plus de 80 % du poids du corps repose sur l’avant-pied, c’est-à-dire jusqu’à 5 fois plus qu’il ne le ferait naturellement (sans aucune cambrure). Lorsque le pied guide de façon dynamique le poids à travers le pied durant le mouvement de déroulement du pied, le métatarse ne supporte et transfère le poids que brièvement. En position debout dans des talons hauts, ce poids repose presque entièrement sur le métatarse. Cela représente une charge statique particulièrement élevée dans le squelette. Dans certains cas, ces contraintes peuvent entraîner des fractures au niveau du métatarse. Elles provoquent souvent des déformations de l’avant-pied, comme les pieds étalés ou l’hallux valgus tant redouté.

Raccourcissement des muscles et des tendons arrière

Le soulèvement constant du talon lors du port de talons hauts raccourcit les muscles et les tendons situés à l’arrière du pied. Si vous portez souvent des talons hauts et ne faites pas de sport de compensation ou d’exercices actifs d’étirement pour contrer ce phénomène, le raccourcissement des muscles et des tendons arrière est inévitable. Ces changements se produisent plus rapidement qu’on ne le pense. Le tendon raccourci devient plus épais et moins flexible. Après des années de pression exercée à cet endroit, il devient de plus en plus difficile de lutter contre ce problème. Le raccourcissement des tendons est favorisé par le fait de passer trop de temps assis, ce qui touche la majorité des personnes dans le monde occidental.

C’est pour cette raison que Sioux fabrique uniquement des chaussures pour femme avec une cambrure allant jusqu’à 50 mm. Ces chaussures allongent aussi la jambe, apportent un bon soutien et sont tendances. Sans les effets secondaires négatifs qui augmentent de façon disproportionnée avec l’augmentation de la cambrure.

Nous ne voulons pas dénigrer le désir de porter des talons hauts. Heureusement et comme dans toutes les situations de la vie, le principe de Paracelse s’applique aussi aux talons hauts : dosis facit venenum – l’excès crée le poison. D’un point de vue orthopédique et biomécanique : il faut porter aussi peu de talon que possible. D’un point de vue de la mode : si vous portez des talons hauts, choisissez des talons aussi bas que possible et portez-les le moins souvent possible. Pour compenser, étirez et renforcez régulièrement les muscles de vos pieds.

step