Pourquoi porter des tongs n’est pas ce qu’il y a de mieux
Annotation du cookie

SVP. cliquer ici si vous ne les acceptez pas.

Pourquoi porter des tongs n’est pas ce qu’il y a de mieux

Qu’en est-il des tongs et des sandales ? Sont-elles bénéfiques pour les pieds ?

Lorsque vous portez des tongs (également appelées flip-flop ©, la marque déposée d’un fabricant international), l’ensemble de votre pied a tendance à se contracter. Cela est dû au fait que la chaussure est uniquement tenue par la lanière entre les orteils. Pour ne pas perdre la chaussure, les orteils sont pressés les uns contre les autres, ce qui leur donne une position qui n’est pas naturelle. Par conséquent, l’ensemble du pied se contracte. Cela peut favoriser le développement des orteils en marteau ou en griffe. Les articulations et les muscles travaillent de manière non naturelle à chaque pas, ce qui peut modifier l’équilibre statique et la répartition du poids en marchant et causer des douleurs aux genoux et au dos. En outre, porter des tongs influence la démarche.

On fait alors des pas plus petits et moins assurés et on a tendance à traîner les pieds ou ne pas les soulever correctement. Dans tous les cas, le mouvement de déroulement du pied n’est pas correct.

Comme cela est mentionné dans la rubrique sur les talons hauts, l’excès crée le poison. Rien ne contre-indique de porter des tongs pendant une courte période (pour des raisons d’hygiène, elles sont d’ailleurs nécessaires dans les pièces humides et les bains publics). Ce qui est nuisible, c’est leur utilisation. Si vous souhaitez porter des chaussures d’été ouvertes et aérées, nous vous recommandons de choisir des sandales avec une lanière qui enroule le pied (par exemple des sandales croisées, des sandales romaines, des sandales velcro, etc.).

step