Le cuir de chaussure – le cœur de toute chaussure Sioux
Annotation du cookie

SVP. cliquer ici si vous ne les acceptez pas.

Cuir de chaussure

Un cuir de chaussure de haute qualité – le cœur de toute chaussure

Un choix qui nous est très facile : nous choisissons toujours un cuir de chaussure de première qualité.

Le cuir véritable est un produit naturel fascinant. On peut toujours percevoir l’aspect vivant du matériau sur une couche de cuir. L’origine de l’animal, les conditions d’élevage – le cuir des animaux qui paissent librement a un aspect moins grainé – et même le fourrage que l’animal consomme au cours de sa vie sont des facteurs très importants. On peut également voir l’âge de l’animal sur le cuir. C’est pourquoi chaque pièce de cuir est toujours une pièce unique. Un beau cuir trouve parfaitement sa place dans nos chaussures de haute qualité.

 

Quelle est la particularité du cuir ?

Le cuir a de nombreuses propriétés particulières et naturelles : il est respirant, isolant, extensible, résistant aux déchirures et à l’abrasion et il absorbe l’humidité. Grâce à sa robustesse, il offre également à la chaussure stabilité et fonctionnalité. D’un point de vue esthétique, il confère à la chaussure un aspect unique. Pour obtenir ces propriétés uniques, le matériau est rigoureusement présélectionné et seules les meilleures peaux brutes animales sont préparées pour le tannage. Par ailleurs, le cuir obtient son odeur typique et son aspect hors pair au cours de sa dernière phase de traitement, le corroyage-finissage.

Le nec plus ultra des meilleures propriétés du cuir est celle qui rend la fabrication des chaussures si intéressante : sa capacité naturelle à absorber une quantité relativement importante d’humidité et à l’évacuer ensuite. Aucun autre matériau n’est comparable. Lorsque la chaussure est portée, le cuir absorbe l’humidité du pied et permet de réguler l’environnement intérieur de la chaussure. Le cuir se régénère une fois la chaussure retirée et il est de nouveau sec et dans son état d’origine environ 12 à 24 heures plus tard. Nous recommandons vivement d’utiliser un embauchoir en bois lorsque les chaussures ne sont pas portées.

L’utilisation du cuir est une vieille tradition. Tout comme la conception et la fabrication des modèles classiques de chaussures a peu évolué depuis le XIXe siècle, un cuir de la qualité la plus raffinée est utilisé depuis toujours pour la fabrication de chaussures de haute qualité. Ce qui valait alors vaut encore aujourd’hui : pour préserver son aspect raffiné et sa résistance à long terme, le cuir a besoin d’un entretien soigné. La personne qui porte la chaussure sera récompensée par un chaussant parfait qui n’est pas négligeable pour la santé du pied.

Comment les cuirs se distinguent-ils les uns des autres ?

Pour les chaussures, on fait la différence entre le cuir de tige, le cuir de doublure et le cuir de semelle. S’y ajoute également le cuir de la semelle intérieure. Ces types de cuir se distinguent par les exigences auxquelles ils doivent répondre. Le cuir de tige doit être à la fois élastique, respirant et robuste. En contact direct avec le pied, le cuir de doublure doit être très respirant, moelleux et souple tout en étant résistant à l’abrasion et en ayant une teinte inaltérable. À l’inverse, le cuir de la semelle extérieure doit absorber aussi peu d’humidité que possible et sa principale caractéristique est sa résistance à l’usure. Le bon choix de la peau brute (le type de cuir et la partie de l’animal) et le traitement adapté de la peau pour la transformer en cuir prêt à l’emploi permettent de répondre à ces exigences.

C’est pourquoi chez Sioux, nous utilisons uniquement la meilleure qualité certifiée de cuir : il s’agit principalement de la couche supérieure du cuir (la fleur superficielle) ou du cuir refendu qui se trouve directement sous la fleur superficielle. Les parties en cuir qui sont particulièrement mises à l’épreuve lorsque la chaussure est portée sont exclusivement fabriquées à partir des meilleurs cuirs provenant de la partie dorsale de l’animal. C’est ici que se trouve la structure fibreuse la plus dense et la plus uniforme. Pour obtenir un aspect homogène, les deux chaussures d’une paire Sioux sont toujours fabriquées à partir de la même découpe de cuir.

 

Comment un cuir adapté et de qualité est-il sélectionné ?

Chaque peau est choisie en tenant compte des exigences de nos clients : ces clients attachent beaucoup d’importance à un cuir parfaitement traité et à un grain irréprochable. Plus le cuir conserve son aspect naturel, plus il est raffiné. Et plus grandes sont les chances qu’on lui redonne vie sous la forme de chaussures Sioux.

La qualité spécifique du cuir se manifeste dès le tannage. Sioux sélectionne exclusivement des cuirs provenant de tanneries que nous connaissons personnellement. Dans ces tanneries, on peut suivre le parcours exact du cuir, de son origine jusqu’au produit final. Les cuirs de haute qualité sont en majorité teintés en profondeur dans des cuves spéciales. Pour garantir cette qualité, des contrôles réguliers sont effectués par les collaborateurs de Sioux responsables de l’assurance qualité et par des instituts indépendants de contrôle. Sioux a élaboré un ensemble de règles de conformité et chaque fournisseur est soumis à des audits ainsi qu’à des procédures complexes. Nous ne travaillons ainsi qu’avec quelques fournisseurs soigneusement sélectionnés avec lesquels nous avons des relations commerciales depuis des années. À ce niveau de compétence, la qualité repose également sur la confiance. Le respect de toutes les valeurs limites de référence est toutefois attesté par des laboratoires de contrôle en Allemagne.

LE TANNAGE

La haute qualité et la durabilité d’une chaussure dépendent du processus le plus important au cours de la fabrication du cuir : le tannage. Il s’agit du processus chimique qui consiste à produire des cuirs durables, souples et de haute qualité à partir de peaux animales brutes.

LE CORROYAGE-FINISSAGE DU CUIR

C’est lors d’une étape finale que le cuir devient le matériau que nous apprécions tant pour nos chaussures. Cette étape s’appelle le corroyage-finissage. C’est durant ce processus que le cuir obtient son aspect noble et son odeur typique.

LA FABRICATION DU CUIR

C’est depuis les tout débuts de l’humanité que le cuir est fabriqué pour créer des chaussures à partir d’une matière première durable et de haute qualité. Les Amérindiens ont élaboré la première chaussure existante, le mocassin. Ils utilisaient pour cela de la peau tannée de buffle. Le buffle était chassé pour sa viande et sa fourrure, ses tendons et ses os étaient transformés et utilisés de diverses manières. 

LES TYPES DE CUIR

Chez Sioux, nous accordons une grande importance à la plus haute qualité, au confort et à l’esthétique moderne. C’est pour cette raison que plus de 200 variantes de cuir – avec des cuirs, des teintes et des tannages différents – sont utilisées dans les collections Sioux. Des cuirs lisses au toucher hors pair jusqu’aux looks reptile, métallisé ou brillant, en passant par les variantes très colorées en velours et en daim – toujours dans la qualité incomparable de Sioux.

step